diana-uNd7uSxZKOI-unsplash-2.jpg

Qu’est-ce que la vie locale sans vision globale ?

Le constat

Dans un monde en ébullition climatique et sociale, des citoyens en colère tentent d’affronter comme ils peuvent le retournement de leurs destins. En France et à La Réunion, cette colère s’est exprimée dans les urnes par une abstention inédite. La vie politique animée par la télévision et les réseaux sociaux semble s’être détachée des aspirations réelles des électeurs. Voir ci-dessous.

La problématique

« Si la classe politique ne parle qu’à la classe politique et pas aux électeurs, pourquoi les électeurs se passionneraient-ils ? »
Pour les spécialistes de la vie publique, il faut distinguer deux types de facteurs pour comprendre ce phénomène : les facteurs structurels et conjoncturels.

Les facteurs structurels sont nombreux et imbriqués. Les citoyens français souffrent d’un désenchantement général mais en particulier pour les affaires publiques. Ils doutent des compétences de leurs élus, parfois même de leur intégrité. Voter n’a plus de sens quand on n'en comprend pas les enjeux, quand ce choix ne produit pas de changements perceptibles, quand on peine à s’insérer durablement. La politique est perçue comme une affaire de classe politique qui s’entretient par la cooptation, de manière opaque et peu démocratique. À cela s’ajoutent un mode électoral probablement dépassé et une campagne numérique ratée, car déconnectée des citoyens.

Les facteurs conjoncturels tiennent uniquement à l’absence de candidats locaux se réclamant de la majorité gouvernementale. Le citoyen s’est donc vu privé de pouvoir sanctionner, comme par le passé, l’autorité centrale.

Les solutions

        1. Impliquer les citoyens dans la vie publique
        2. Valoriser le travail de l’élu
        3. Former les citoyens participer à la vie publique
        4. Ne plus se contenter de communiquer

Le pilotage dynamique des projets de territoires implique de mettre en place des boucles serrées de feedbacks et des points de contrôle de pilotage fréquents afin de tester et de tirer des enseignements de l’expérimentation en cours. Ce qui a pour avantage immédiat de permettre aux acteurs du territoire d’apprendre en permanence et de bénéficier des apports de toutes ses composantes, même des plus périphériques. L’organisation produit ainsi des données consultables à courtes échéances, susceptibles de susciter le débat, l’engament des citoyens et d’accompagner les prises de décision en permettant son adaptation rapide à l’évolution des contraintes ou des opportunités du milieu.

Bienvenue dans la nouvelle ère de la gouvernance territoriale.

Laisser un commentaire

Propulsé par NIDZ

Lakour.re est un réseau social professionnel conçu pour accompagner l’action locale : collaborer à distance, communiquer de manière enrichie et dynamique afin de mobiliser vos partenaires autour de vos projets, dans un espace numérique sécurisé et modéré.

Lakour.re est une plateforme d’applications numériques qui vous permettra de concilier l’efficacité individuelle avec la performance collective. Usagers, équipes opérationnelles et partenaires pourront s’impliquer de manière transparente au sein de leurs projets commun.

Lakour.re est un outil de promotion de l’implication des citoyens dans la gestion partagée des territoires locaux. Impliquer les familles et la population de manière engageante dans vos actions, organiser des sondages locaux, accompagner les porteurs de projets.

Cette déclaration concerne :

Comment pourrions-nous vous aider ?