SH_319
“Chef, ça ne marche pas !”

Si vous vous posez des questions sur l'accompagnement des équipes au travail, ce petit texte pourrait vous inspirer pour combattre la brutalité et la violence managériales. La suite se trouve dans le numéro de novembre 2019 de Sciences Humaines.

"Au 20e siècle, les avancées utopiques de certains entrepreneurs consistent à combiner l’excellence économique et la « capacité sociale ». Leur but : humaniser le taylorisme. Leur figure la plus accomplie serait celle d’Adriano Olivetti (1901-1960). Il entre en 1926 dans l’entreprise de son père qui a créé la première société de fabrication de machines à écrire en Italie en 1908. En 1933, il en devient le directeur général après avoir occupé tous les postes. Cinq convictions vont inspirer son action, très marquées par le personnalisme du philosophe Emmanuel Mounier.
La finalité d’une entreprise ne peut se limiter au seul profit financier. Celle–ci a une vocation : « Permettre l’élévation matérielle, culturelle et sociale du lieu où elle opère. »
Il est nécessaire de responsabiliser les travailleurs en leur donnant un pouvoir de décision dans les ateliers mais aussi dans le gouvernement de l’entreprise. Cela passe par l’instauration d’espaces de délibération dans les organisations comme dans les territoires.
La communauté est une dimension dont les individus ont besoin pour actualiser leur potentialité. C’est par la vie communautaire que l’individu se révèle.
Il faut diffuser massivement la culture scientifique et humaniste, sans différenciation de classes, et encourager la collaboration interdisciplinaire entre les experts.
Le travailleur doit être productif pour que l’entreprise soit compétitive, mais la contrepartie est de réinvestir les profits dans l’innovation et le progrès social de l’entreprise.
On peut citer aussi Thomas Bata (1876-1932). Issu d’une famille de cordonniers depuis huit générations, il crée un petit atelier de fabrication de chaussures avec son frère et sa sœur à Zlin, en Tchécoslovaquie. En 1930, l’entreprise, devenue un groupe international implanté dans 64 pays, regroupe plus de 30 000 salariés qui fabriqueront près de 15 millions de chaussures par an. T. Bata mise sur l’initiative, les savoir-faire et la responsabilité des individus. Il met en place pour cela des unités autonomes de travail, faisant de chaque atelier une entreprise dans l’entreprise, un système de redistribution des résultats, un système d’autodiscipline et de contrôle collectif. Pour lui, le chef n’est pas là pour imposer de façon autoritaire son point de vue mais pour faire participer les salariés à la résolution des problèmes."

Extrait de l'article de Philippe Trouvé et Jean-Claude Casalegno, pages 34-35.
Sciences Humaines N°319 - Novembre 2019

Laisser un commentaire

Propulsé par NIDZ

Lakour.re est un réseau social professionnel conçu pour accompagner l’action locale : collaborer à distance, communiquer de manière enrichie et dynamique afin de mobiliser vos partenaires autour de vos projets, dans un espace numérique sécurisé et modéré.

Lakour.re est une plateforme d’applications numériques qui vous permettra de concilier l’efficacité individuelle avec la performance collective. Usagers, équipes opérationnelles et partenaires pourront s’impliquer de manière transparente au sein de leurs projets commun.

Lakour.re est un outil de promotion de l’implication des citoyens dans la gestion partagée des territoires locaux. Impliquer les familles et la population de manière engageante dans vos actions, organiser des sondages locaux, accompagner les porteurs de projets.

Comment pourrions-nous vous aider ?